Renforcer son immunité

Renforcer son immunité par Hélène ALTHERR

En complément des mesures qu'on nous demande de prendre, je vous propose quelques conseils pour fortifier votre immunité, pour réduire peurs et doutes.

On sait depuis peu que l'immunité se joue à près de 80% au niveau intestinal, où le rôle de la flore - appelée désormais microbiote - est primordial.

Or ce microbiote est très sensible à de nombreux paramètres : stress, molécules chimiques, ondes, sommeil, vitamine D, activité physique, alimentation.

Voici donc quelques pistes pour bichonner le microbiote :

SOMMEIL EN QUANTITE ET EN QUALITE

Je me couche si possible avant 22 heures, dans l'obscurité complète, mon téléphone en mode avion, ma box débranchée (et je suggère à mes voisins de faire de même!).

Je mets mon alarme si besoin, en émettant le souhait de me réveiller spontanément 5 minutes qu'elle ne sonne : ça marche !

 

EXPOSITION AU SOLEIL

La vitamine D est fondamentale à l'immunité, associée aux vitamines A et K2.

Pour fabriquer ma vitamine D, j'expose le maximum de ma peau aux UV entre 10 et 16 h de mars à octobre, pendant 10 à 20 minutes, jusqu'à ce que je ressente une légère chaleur. Moins sur neige et eau !

Le tout sans crème ni lunettes solaires, si possible dehors, ou chez moi à une fenêtre ouverte.

Sinon je mange régulièrement des produits animaux (dont du foie animal une fois par semaine : boeuf, veau, volaille, morue). Ou je prends des vitamines D3 et K2 sans additifs.

 

ACTIVITE PHYSIQUE MODEREE

Je trouve l'activité qui me convient, sachant que la marche est parfaite. Si possible en pleine nature, pieds nus sur le sol. Sinon, je peux aussi m'activer chez moi.

La mise en mouvement du corps influence positivement l'immunité. Mais attention, trop de sport effondre l'immunité...

J'alterne cette activité avec des temps de repos total, téléphone en mode avion (quelques minutes par jour, ça le fera?!), avec une respiration ventrale apaisée.

 

BOISSON REGULIERE

Je bois tiède ou chaud, en petites quantités, pour conserver le maximum d'énergie.

Un peu pendant les repas, et une fois que la digestion est finie (3 à 4 h après).

Des boissons en général pas ou peu sucrées, torréfiées ni alcoolisées.

 

ALIMENTATION SAINE, EQUILIBREE ET ADAPTEE A MON PROFIL

Je consomme des aliments frais, bruts, locaux, de saison, le moins traités, transformés et trafiqués possible.

Equilibrés en glucides (féculents, fruits, légumes), protéines animales et végétales, et graisses saturées/insaturées animales et végétales.

Je privilégie les cuissons douces, et un peu de cru (demande beaucoup d'énergie à digérer).

Je débranche mon mental pour écouter les vrais besoins de mon corps, en conscience, à l'aide de tous mes sens  !

 

En cas de maladie auto-immune, demander conseil à un médecin.

 

Prenez soin de vous.

Vous pouvez limiter les journaux d'information, source de stress intense...

 

Hélène ALTHERR

Pharmacienne formée en Nutrition & Hygiène de Vie

Conférences Ateliers Articles

Sorties Plantes sauvages en Haute Savoie

00 33 (0)6 12 06 62 94

www.theraneo.com/altherr

https://www.acteur-de-ma-sante.net/ (en cours)

FB Hélène Altherr Nutritionniste