Cryptomonnaies et environnement

1 contribution / 0 nouveau(x)
#1 Mardi 29 Mai

Cryptomonnaies et environnement

Comment les cryptomonnaies peuvent nous aider à financer des projets pour la protection de l’environnement.
Compte rendu de l ‘Apéro citoyen du 28 mai :
Introduction :
les apéros citoyens sont le seul espace où on peut parler et réfléchir à la démocratie, à là où l'on est et comment en 2020 mettre plus de démocratie directe concrètement.
Emmanuel M. m’a appelé cet après-midi pour me dire : « Christophe, il faut arréter avec l’euro, c’est une monnaie trop injuste »
Est-ce que vous savez comment l’euro est créé ?
Est-ce que vous savez comment fonctionne une monnaie ?
Est-ce que vous étiez à la réunion de lancement de la gentiane ?
Pendant 100 000 ans les sociétés primitives se sont passées de monnaie . La chasse et la cueillette étaient réparties entre les membres du clan. Il ne serait venu à l’idée de personne de laisser un membre du clan mourir de faim ou de froid car chacun avait un rôle à jouer pour la survie du clan.
Dans son livre, « la dette les 5 000 premières années » l’antropologue et économiste David Graeber explique que la monnaie a été inventée pour pouvoir collecter l’impôt, pas pour faciliter le troc comme on nous le fait croire souvent.
En 50 après J.-C., les habitant de Boutae (Annecy) paient l’impôt à l’empereur romain (Jules Cesar), dans la monnaie qu’il a crée pour le collecter. Pour payer l’impôt il faut travailler. Les rapports sociaux ont complètement changés.
Au Moyen-Age, en France, les serfs non seulement paient des impôts mais les seigneurs ont également le droit de cuissage sur les jeunes filles des villages qui sont sous leur protection. En Savoie, ce sont les moines et l’église qui règnent.
En 1999, l’union européenne crée l’euro : nouveaux maîtres, nouvelle monnaie et en 2018 la collecte de l’impôt se fait par internet, une nouvelle technique apparue dans les années 80.
Travail, argent, pouvoir et rapports sociaux sont étroitement liés et si vous le voulez bien nous allons réfléchir au rôle de la monnaie dans notre désir d’engagement.
En 2009, un mathématicien génial invente une nouvelle manière de créer de la monnaie. Il laisse le mode d’emploi du Bitcoin sur un site internet. Dix ans plus tard, la capitalisation du Bitcoin atteint 300 milliard de dollars. De nombreuses déclinaisons du logiciel initial ont vues le jour, ce sont les cryptomonnaies.
Pour comprendre comment les cryptomonnaies peuvent nous aider à protéger notre environnement, nous vous proposons trois jeux de rôle qui demande un peu d’imagination et une grande ouverture d’esprit.
Un revenu de base en cryptomonnaie
Imaginons que l’euro a été supprimé, il n’existe plus, sous la pression des citoyens cette monnaie inégalitaire crée chaque trimestre par la banque centrale européenne n’est plus utilisée. Les citoyens du monde entier préfère utilisé le Manna, une monnaie qui est distribuée à tous sous la forme d’un revenu de base mensuel. Imaginez que cet argent vous permet de subvenir à vos besoins de base : logement, nourriture. N’étant plus obliger de travailler que quelques heures par semaine, comment organisez-vous vos temps d’activités pour mieux protéger l’environnement ?
En mai 2018, 100 000 personnes ont touchés un revenu de base verser par mannabase.
https://www.mannabase.com/
Livre blanc mannabase :
https://viva.frama.wiki/traduction_du_livre_blanc_mannabase

Rémunération de votre épargne
Votre banque rémunère votre épargne au taux annuel de 0,5 %
Une nouvelle banque vous propose de rémunérez votre épargne au taux de 7 % à condition que vous reversiez une partie de ces revenus supplémentaires à une association de protection de l’environnement.
Quel pourcentage de vos intérêts reversez vous en faveur de l’environnement ?
A quelles associations locales ?
Evergreencoin verse 7 % de revenu sur votre epargne
https://evergreencoin.org/
Livre blanc Ever Green coin
https://wiki.evergreencoin.org/wiki/Whitepaper/Translations/French

Préservation de la biodiversité
Une association en Malaisie préfère préserver la biodiversité d’ une réserve naturelle plutôt que de produire de l’huile de palme et produit de la spiruline. Pour financer ces activités, elle émet une monnaie, l’ecobit. A tout moment vous pouvez revendre vos ecobits à d’autres personnes ou en acheter plus pour consommer plus de spiruline.
Etes-vous prêt à investir une partie de votre argent pour soutenir cette association ? Dans quelles conditions ? (ou vous préférez continuer à manger du Nutella et vous laissez votre épargne dans une banque qui la réinvestit dans des énergies fossiles : pétrole, charbon?)
http://www.ecobit.io/

Conclusion 

Pouvons-nous Annécien.ne.s intégrer ces monnaies dans nos pratiques quotidiennes ? Utiliser ces solutions venues d’ailleurs pour protéger notre environnement et augmenter notre pouvoir de citoyen ?