… pour sauver les terres agricoles du genevois !

Nouvelle neuve de la ZAD de St Julien-en-genevois = des sous pour défendre nos terres agricoles

Le combat juridique coûte cher : nous avons de nouveau besoin de votre soutien.

Rappelez vous le 15 mai 2020, nous déposions notre 2ème recours auprès du tribunal de Grenoble. L'argent déjà récolté nous a permis de financer la première étape de notre défense. Nous devons aujourd'hui poursuivre celle-ci en répondant aux arguments de la partie adverse. Nous devons donc produire de nouveaux mémoires avec l'aide de notre avocate. Cela a un coût. Nous avons donc besoin de réunir au plus vite de l'argent pour poursuivre la lutte pour ce fantastique bout de terre.

En toute transparence, dans le bilan actuel des dépenses et recettes réalisées, il manque déjà 3000 euros, sans compter les frais liés aux mémoires que nous allons produire très bientôt... Aïe Aïe Aïe...

Nous avons fait le choix stratégique de poursuivre notre défense jusqu'au bout puisque nous disposons d'arguments solides. Nous sommes par ailleurs convaincus qu'il est temps de porter haut et fort le message d'une Zéro Artificialisation Net indispensable à la vie de notre territoire.

Et on sait que vous aussi, vous avez envie de soutenir notre action ; que vous aussi après cette folle période vous avez ressenti l'urgence de plus d'autonomie alimentaire ! Alors c'est le moment, en cette période de fin d'année avec ses traditionnels étrennes, n'hésitez pas à nous soutenir : Don sur

https://www.helloasso.com/associations/les-amis-de-la-confederation-pays...

On rappelle que ces dons donnent droit à une réduction d'impôts. Pour un particulier, vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Si vous donnez 100 euros, au final cela ne vous coûtera que 33 euros... il est urgent que nos impôts prennent en compte nos envies, là c'est possible !

Il n'y a pas de petits dons, il y a juste la solidarité

Revoir nos politiques alimentaires à l'échelle des territoires : un AGROPARC plutôt qu'un ECOPARC sur des terres agricoles

Sauvegarder les terres agricoles est l'affaire de tous ici et ailleurs! En cette période d'incertitude, on voit bien que l'autonomie alimentaire des territoires n'est plus une lubie de quelques militants.

Il est urgent de protéger les terres agricoles et de faire pousser des fermes.

Pour mieux comprendre la problématique, n'hésitez pas découvrir 2 petites applications ludiques et très pédagogiques :

.CRATER : Calculateur de Résilience Alimentaire : Mon territoire est-il capable d’assurer la sécurité alimentaire de ses habitants ?

https://crater.resiliencealimentaire.org/

.Avec PARCEL, découvrez l’empreinte spatiale, sociale et environnementale de l’alimentation en fonction des modes de production et de consommation.https://parcel-app.org/

Alors puisque notre collectif citoyen a prouvé qu'il était possible de construire un ECOPARC ailleurs. Aujourd’hui, nous vous présentons le fruit de plusieurs mois de travail pour une alternative viable et nécessaire à l'ECOPARC sur ces terres agricoles: un AGROPARC, pour ré-inventer le système alimentaire du Genevois.

Le doc de présentation de l'AGROPARC se trouve dans l'article suivant http://haute-savoie.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=10822

Comme vous pourrez le voir en surfant sur les applications sus mentionnées, il est URGENT de prendre la mesure du chantier à venir ! L'AGROPARC est une partie de la solution.

Bonne lecture et mille merci pour votre aide  !!!

Le collectif citoyen contre l’écoparc